Différences entre versions de « Recherche:Mobilité générale/L'infini absolu »

 
== Contrôle de la progression ==
Puisque nous avons identifié 0<sub>I</sub> et 0<sub>R</sub>, et mis en évidence une distinction entre eux, nous pouvons maintenant les relier sémantiquement. Le plan absolu dépend de l'existence d'un point connectant le plan psychique et le plan physique. comme nous l'avons exprimé supra matérialisant l'origine du plan terrestre défini par (ni-psychique ; ni-physique), 0<sub>T</sub> tel que (0<sub>I</sub> , 0<sub>T</sub> , 0<sub>R</sub>), les horizons 0<sub>I</sub> et 0<sub>R</sub> étant absolument variables.
 
Pour que la progression soit contrôlée, (ou du moins contrôlable), il faut que la distance les séparant soit minimale. Une distance nulle étant significative d'un contrôle absolu. Les 3 points « zéros » étant confondus implique la superposition des plans psychique et physique : soit n = 0 et ''ί'' = 0, et la non-existence du plan terrestre. Cette existence est dépendante de ''ί'' = ¬0. Et donc d'un ''bivecteur unitaire'' en 0<sub>T</sub>.
 
 
=== Espace et antiespace terrestres ===
Soit ¬0 ∈ ]—∞ , O[ ∪ ]0 , +∞[
 
polarisation de l'espace
2 045

modifications