Limites d'une fonction/Limite finie en un point

Début de la boite de navigation du chapitre
Limite finie en un point
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Limites d'une fonction
Retour auSommaire
Chap. suiv. :Limite infinie en un point
fin de la boite de navigation du chapitre
Icon falscher Titel.svg
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Limites d'une fonction : Limite finie en un point
Limites d'une fonction/Limite finie en un point
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Limite finie en un réel : définition heuristique et formelleModifier


La définition formelle d'une limite n'est ni plus ni moins une traduction mathématique de cet énoncé.

"f(x) peut être rendu aussi proche que l'on veut de L" se traduit d'abord de la manière suivante "la distance entre f(x) et L peut être aussi proche que l'on veut de 0" ce qui donne la traduction mathématique (partielle) suivante :

 

Il nous faut maintenant prendre en compte la condition sur  . "à condition de prendre x assez proche de a" se traduit par "à condition de rendre la distance entre x et a assez proche de 0". Mathématiquement on introduit un  , dépendant de  , tel que   (le 0< vient du fait que x ne puisse pas être égal à a, voir la notion de continuité plus loin).

Finalement, on obtient la définition formelle suivante.

 

(le symbole   signifie "il existe")

Remarque :

  • On dit aussi : "  tend vers   quand   tend vers  ".

Exemple : Soit la fonction définie sur   par  .

Conjecturer la limite en   de  .

Remarque : On pourrait croire que toute fonction   définie en   a pour limite   en  .

Mais cela n’est pas toujours le cas. C’est le problème de la continuité.

Continuité : définition heuristique et définition formelleModifier

Une fonction f est continue en un point a si on peut atteindre f(a) par la gauche et par la droite en suivant la courbe et « sans lever son crayon ». C’est le cas pour la fonction ci-contre.

En revanche, dans ce cas, la courbe de f présente une « coupure » en x=a qui oblige à « lever le crayon » pour parcourir la courbe. On dit alors que la fonction f est discontinue au point a.


Limite à gauche et à droiteModifier



Début d’un principe
Fin du principe


Continuité en un pointModifier

On peut donner alors une définition plus précise de la continuité :


ExempleModifier

Soit la fonction :  

  • Pour a=4, f(a)=8.
  • Si x tend vers 4 par la gauche, f(x) va s'approcher de plus en plus de f(4)=8 :  .
  • Si x tend vers 4 par la droite, f(x) va s'approcher de plus en plus de f(4)=8 :  .
  • Donc f est continue en x=4.

ConclusionModifier

La plupart des fonctions usuelles sont continues en tout point de leur domaine de définition. Mais le langage des limites va permettre de parler de celles qui présentent des singularités en certains points, comme la fonction inverse  , dont voici la courbe :

On constate que la fonction inverse n’est pas continue en x=0, et que non seulement on est obligé de « lever le crayon » pour passer de la branche gauche de la courbe à la branche droite, mais en plus la courbe « part à l'infini ». Ceci nous amène à la notion de limite infinie en un point.